Comment optimiser le temps de chargement de vos pages

Le temps de chargement des pages d’un site est un enjeu majeur. S’il peut affecter significativement le référencement naturel de votre site (depuis 2010), il y a bien pire encore : il peut anéantir votre expérience utilisateur et vous coûter très cher en terme d’audience et de chiffre d’affaires.

Le temps de chargement des pages peut être très variable d’une page à l’autre. De nombreux éléments entrent en compte dans la vitesse de chargement de votre site. Découvrez les causes les plus probables de la lenteur de votre site et corrigez-les.

Votre hébergement

Il peut être la cause de la lenteur de votre site. Lorsqu’un visiteur demande à afficher un site, votre hébergeur peut être long à répondre à sa demande. S’il s’agit d’un hébergement mutualisé, alors le temps de réponse est plus long qu’avec un serveur dédié, lequel est incontournable lorsque votre site enregistre un fort traffic.

Le serveur choisi

Votre hébergeur vous a probablement proposé plusieurs types de serveurs. Toutes les offres ne se valent pas : le choix du serveur aura un impact sur le temps de chargement des pages de votre site.

La distance avec le serveur

On pense à tort qu’internet lève toutes les barrières géographiques, mais ce n’est pas toujours vrai. La distance entre le serveur et le visiteur a son importance dans le temps de chargement : plus le serveur est distant, plus le site mettra longtemps à se charger. Tout l’intérêt est donc de prendre un hébergement performant, au plus près -géographiquement- de vos visiteurs.

Les images

Les images sont généralement une grande sources d’optimisation. Les fichiers peuvent être très lourds, trop lourds. Certaines optimisations sont faciles : réduisez la taille de l’image (inutile de charger une image de 2000 pixels de large si elle occupe un espace 3 fois plus petit sur votre site !) et attention à utiliser le format d’image adéquat : le PNG, plus lourd que le JPG, sera privilégié uniquement pour les photos d’une grande qualité et les images à fond transparent. Pour le reste, le JPG suffira.

Polices

Utiliser des polices spéciales nécessitant d’être téléchargées avant affichage complet du site ralentit le temps de chargement : pensez-y !

Le choix de votre site

Il y a de grandes chances que vous utilisiez un CMS tel que WordPress. Le choix de votre thème, ou bien votre thème customisé peut être la cause d’un temps de chargement anormalement long. Un thème très abouti graphiquement doit vous mettre la puce à l’oreille : n’est-il pas trop lourd et, du coup, peu performant en terme de temps de chargement? Les sites qui regorgent de nombreux effets utilisant JavaScript qui alourdissent votre page doivent être évités.

Minifiez et optimisez un maximum d’éléments

Chaque « fichier » utilisé par votre site a un poids, un poids qui se répercute sur le temps de chargement de vos pages. Ces fichiers peuvent être des images, mais également vos fichiers CSS, Javascript, vos plugins lorsque vous utilisez un CMS, etc. En minifiant, nous allons chercher à réduire le poids de ces éléments.

La minification consiste à retirer les caractères non nécessaires dans le code de votre site de manière à réduire la taille des fichiers de code. Tous les commentaires sont supprimés, les espaces inutiles également. Les fichiers sont ainsi optimisés et le temps de chargement s’en trouve réduit.

Vos fichiers PHP, CSS, JavaScript, HTML. peuvent être réduits. Ils peuvent également être compressés pour réduire encore leur taille.

Les éléments inutiles

Cela peut paraître ridiculement simple, mais avez-vous pensé à supprimer tout ce dont vous n’avez pas besoin pour le bon fonctionnement de votre site? Désactivez un à un chacun de vos plugins et testez votre site à chaque fois, ainsi vous connaîtrez leur impact sur la vitesse de votre site.

Le nombre de fichiers

Le nombre de fichiers conditionne le nombre de requêtes à effectuer pour accéder à votre site. Si vous avez plusieurs fichiers CSS, il peut être judicieux de les fusionner.

Les tags

Les tags sont des extraits de code JavaScript qui permettent d’envoyer des données personnelles ou comportementales aux partenaires de marketing digital d’un site. Ces morceaux de code représentent un poids, parfois non négligeable, d’autant plus que certains tags obsolètes peuvent rester inutilement sur le site une fois l’opération marketing terminée. L’utilisation d’un bon TMS permet d’éviter cela et d’optimiser le poids de vos tags, limitant leur impact sur votre site.

Avez-vous pensé au caching?

Lorsque l’on demande à son navigateur d’afficher un site web, celui-ci va chercher tous les éléments pour pouvoir l’afficher : les fichiers PHP, CSS, JavaScript, mais également les médias : images, vidéos, etc.

Si un internaute consulte plusieurs fois un site internet, alors le navigateur doit charger à nouveau des éléments déjà chargés lors de la précédente visite. De nombreux éléments ne changent pas d’une visite à l’autre. Le caching permet donc de stocker ces éléments, soit sur le disque dur de l’internaute grâce au navigateur, soit par le fournisseur d’accès au niveau de ses serveurs proxy, ce qui lui permet de ne pas avoir à les charger à nouveau si un autre de ses abonnés consulte le même site.

Le caching permet donc de réduire le temps de chargement en jouant sur le nombre d’éléments à charger.

Si vous utilisez un CMS, des plugins de caching existent. Aucune connaissance technique n’est requise pour activer ces outils et réduire le temps de chargement de vos pages.

Utilisez-vous un CDN?

Les CDN permettent de distribuer le contenu de votre site localement, et garde en cache le contenu qui ne sont pas amenés à subir de modifications. Le CDN permet simplement de réduire la distance entre le serveur et le visiteur du site, ce qui améliore le temps de chargement des pages.

L’utilisation d’un CDN est indispensable si votre audience est internationale.

Quelques outils pour tester votre site :

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire